Philippe Henriot est né le 7 janvier 1889 à Reims. Il s'engage dans des études littéraires à l'Institut catholique de Paris. En 1907, il obtient sa licence à la Sorbonne puis, en 1909, un diplôme d' Etudes supérieures de Lettres classiques.

Il devient alors professeur au collège catholique de Sainte-Foy la Grande. De vieux foyens m'avaient dit qu'il y enseignait l'anglais. J'ignore si Henriot enseigna aussi le latin et le grec qu'il maîtrisait fort bien.

henriot_5    Debout, de gauche à droite, abbé Lalo, abbé Darfeuille. Assis, de gauche à droite, Auguste Conil, abbé Peyramale, Philippe Henriot.

Le collège catholique avait été fondé en 1852 par mgr Donnet, archevêque de Bordeaux. Ses bâtiments se trouvaient à la sortie de Sainte-Foy, sur la route de Bergerac.

camif21

En 1905, dans le cadre de la loi sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat, ses occupants furent expulsés et on installa l'hôpital dans ses bâtiments.

Le collège s'installa dans l'immeuble Charrier, rue de la République. Philippe Henriot enseigna dans ces locaux.

peyramale

Photo prise vers 1910. En haut, à droite, Philippe Henriot. Au milieu, à gauche, l'abbé Peyramale. Je ne connais pas le nom du prêtre qui est à côté de lui. L'élève marqué par une croix est Jean Lucien Fillet, né au Fleix en 1901. Document communiqué par M. Fillet.

camif21   Un déménagement en septembre 1912. Le nouveau collège était appelé "la villa misère".

henriot_2    Philippe Henriot, à la fenêtre de droite, au premier étage de la "villa Misère".

henriot_3    Une classe d'anglais de Philippe Henriot. De gauche à droite, debout : X, de Salles de His, Roque, Grenouilleau ; assis : X, X., Philippe Henriot, Louis Chavaroche, Durrive.

Ces photos proviennent de l'album de Philippe Henriot.

camif21   Une sortie des élèves au château de Picon en mars 1911.

camif21

camif21   Trois professeurs du collège. A droite, M. Darfeuille.

camif21   Les élèves jouent dans la cour du collège. Il s'agit de l'immeuble Charrier, dans la Grand'Rue (actuelle rue de la République).

camif21   Une sortie des élèves du collège catholique au château de Picon, à Saint-André et Appelles en mai 1914. A gauche, derrière une dame, Philippe Henriot. A droite, le jeune Durrive. Au milieu, M. Darfeuille et Mme Helliot.

camif21

Le 23 juillet 1914, Philippe Henriot épouse Melle Marie-Jeanne Helliot fille des propriétaires de Picon. Les cartes postales suivantes viennent de l'album de Melle Helliot.

camif21

camif21   Du 24 septembre 1910. Le voyage à Padirac, toute une expédition !

camif21   

camif21   Le 14 juin 1912, les élèves vont visiter Saint-Emilion. La carte est adressée à MM. Darfeuille, Lalo et Henriot, qui étaient professeurs au collège catholique.

camif21   Carte postale du 2 février 1913 adressée à MM. Henriot et Roucayrolle. J'ignore qui est ce M. Roucayrolle.

camif21

J'ajouterai d'autres photographies venant de l'album de Philippe Henriot et je ne ferai guère plus : je n'ai jamais vu de documents sur ce collège, à l'époque du professorat d'Henriot, dans des archives publiques. Quelles familles ont-elles conservé des documents, photos de classes, cahiers, livres, factures d'écolage, relevé de notes ? La mémoire de cette époque finit de se perdre : presque un siècle s'est écoulé depuis que Philippe Henriot professait au collège catholique de Sainte-Foy la Grande.