Le conseil général de la Gironde vient de créer deux postes d'éducateurs de rue pour Pineuilh et Sainte-Foy la Grande.

lépi1

lépi2

 

Tout arrive, direz-vous ! Vers 1985, deux éducateurs de l'institution de Cadillac et de son annexe foyenne présentèrent un projet d'éducateurs de rue à la municipalité foyenne. Il s'agissait de Mme Dal Ben et de M. Carissan. Je faisais partie du conseil municipal avec M. Lart, maire, et MM. Maumont et Provain qui furent maires après lui. M. Lart repoussa le projet sans discussion. Il déclara que rien ne justifiait ce projet.

Je n'ouvre pas un débat sur cette période. Ce refus marqua les mentalités.

Dans les petites années 2000, M. Provain, maire, s'opposa au projet de M. Haffner, initiateur de l'Epicerie Solidaire. Croix-Rouge, Restaurant du Coeur, Entr'aide protestante suffisaient à soulager la misère régnant à Ste-Foy. Il fallait la cacher au profit du maître-mot de ces décénies : l'embellissement de notre bastide. 

C'est bien connu, il y a parfois un goufre entre l'être et le paraître.